Ce site web utilise des cookies pour un meilleur service. En utilisant ce site, vous acceptez leur utilisation.

TradingDAX30 : Coup de pression

Vendredi dernier, les Etats-Unis ont instauré de nouveaux droits de douane sur certaines importations chinoises. Pékin a immédiatement riposté comme nous l’avions déjà vu. Sachez d’ailleurs que le tacle ne porte plus sur 34 milliards de dollars mais sur 50. Depuis, les investisseurs semblaient se désintéresser quelque peu du dossier majeur de guerre commerciale, sur lequel j’insiste d’une semaine à l’autre comme l’un des rares et véritables axes boursiers actuels à suivre. Je pense que...
1 année ago133413 min

Vendredi dernier, les Etats-Unis ont instauré de nouveaux droits de douane sur certaines importations chinoises. Pékin a immédiatement riposté comme nous l’avions déjà vu. Sachez d’ailleurs que le tacle ne porte plus sur 34 milliards de dollars mais sur 50. Depuis, les investisseurs semblaient se désintéresser quelque peu du dossier majeur de guerre commerciale, sur lequel j’insiste d’une semaine à l’autre comme l’un des rares et véritables axes boursiers actuels à suivre. Je pense que nous ne vivons que le début de cette guerre commerciale.

 

Preuve en est avec le coup de pression lancé par Donald Trump ces dernières heures. Washington a en effet établi une liste d’importations chinoises, d’un montant total de 200 milliards de dollars par an. Ces produits pourraient être taxés de 10% dès le mois de septembre. La réaction chinoise fut à nouveau immédiate : un dépôt de plainte contre les Etats-Unis sera déposé auprès de l’Organisation Mondiale du Commerce (OMC). Les Etats-Unis ont d’ailleurs critiqué la présence de la Chine comme membre de l’organisation. Compte tenu de l’importance de cette liste, des biens de grande consommation seront forcément visés. On peut notamment penser aux vêtements ou au télévisions.

 

L’offensive de Donald Trump n’en est qu’à son début, je n’insisterai jamais assez là-dessus. Pour information, le Président américain a annoncé qu’il pourrait doubler cette liste si la Chine répliquait, comme elle l’a fait vendredi. Le ministère chinois du commerce a évoqué que ces différentes menaces étaient “totalement inacceptables” et que le “comportement irrationnel américain nuisait à la Chine, au monde et à eux-mêmes […] Afin de sauvegarder les intérêts fondamentaux du pays et du peuple, le gouvernement chinois devra, comme par le passé, prendre des mesures de représailles nécessaires”. Ambiance. A ce stade, aucune négociation n’est prévue entre les deux pays, bien que des leaders Républicains demandent un sommet entre Donald Trump et Xi Jinping.

 

A l’approche des élections de mi-mandat côté américain, l’enjeu est de taille pour Trump. Lorsqu’il était candidat à la présidentielle, l’intéressé s’en prenait très souvent à la Chine et à la balance commerciale des deux pays, largement en faveur de Pékin. Donc au détriment de la population américaine, pour reprendre sa rhétorique protectionniste. Désormais, il semble déterminé à mener à bien cette guerre commerciale et à transformer ses promesses électorales en actes forts et concrets. Difficile de lui reprocher ! Toujours est-il que cette guerre et les menaces qu’elles font peser sur l’économie et la croissance mondiales inquiètent les investisseurs, peu friands des solutions protectionnistes… Conséquence directe, toutes les bourses asiatiques ont fermé en baisse mercredi : Shanghai (-1,76%), Hong Kong (-1,29%) et Tokyo (-1,19%).

 

Les marchés ont été pris de court ; peu d’investisseurs s’attendaient à ce que ce deuxième coup de pression arrive si vite. Désormais, le véritable risque que je vous invite à surveiller est celui d’une escalade des tensions. Je pense vraiment que c’est LE grand sujet de cet été, et surtout de la rentrée de septembre si Trump va jusqu’au bout de sa démarche. Fait intéressant, le Conseil d’Analyse Économique (CAE) a présenté une estimation de cette guerre au gouvernement français. En cas d’escalade et de “guerre totale”, les Etats-Unis, la Chine et l’Europe perdraient 3 à 4 points de PIB de manière permanente. Scénario extrême : les échanges entre la France et ses partenaires hors Union européenne baisseraient de 42%, rappelant les conséquences de la crise de 2008.

DAX30 : représentation en unité de temps H4 (Chandeliers Japonais)

 

DAX30 : représentation en unité de temps M30 (Heikin Ashi)

 

Point technique :

D’un point de vue technique, nous sommes revenus en dessous des niveaux-clés que j’indiquais en séance hier après-midi (en particulier sous les 12 455 points : 50% de Retracement de Fibonacci de moyen terme). Fait marquant en H4, nous sommes sortis du biseau ascendant tracé ensemble. De facto, ma préférence est à nouveau baissière sous ce niveau-clé avec pour principal objectif les 12 360 pour les prochaines séances, soit une dizaine de points au-dessus du support technique le plus proche. Par extension, si cette pression baissière se maintient en fin de semaine, les 12 310 et 12 290 points seraient à portée de main. “On prend les mêmes et on recommence !”. A court terme, je vais surtout surveiller si DAX30 continue d’évoluer dans, ou à proximité, du canal baissier tracé en M30. Et ce, jusqu’à atteindre le premier et principal objectif baissier (12 360 points, niveau sur lequel je lâcherai la majeure partie de mes volumes). A nouveau, ma frontière technique est fixée sur la zone orange (12 455 / 12 500 points) et j’annulerai ma préférence baissière en cas de retour au-dessus de tels niveaux. Par précaution, j’attendrai le milieu ou la fin de matinée de demain (jeudi) pour placer mes ordres boursiers, selon l’orientation des premiers volumes européens sur le DAX30. A suivre demain à 19h15 durant le prochain point de marché en direct !

Article rédigé le mercredi 11 juillet 2018.

 

Niveaux techniques en H4 :

  • Résistance 2 : 12 600
  • Résistance 1 : 12 500
  • Frontière technique : 12 455
  • Support 1 : 12 350
  • Support 2 : 12 280

 

Pour aller plus loin :

 

Dorian Abadie
Directeur Trading FWA

Disclaimer :

FWA informe les participants que les informations contenues dans cet article ne constituent pas, en aucune manière, une sollicitation ou incitation à acheter ou vendre des produits financiers. Toute utilisation par les participants des informations contenues dans cet article, et à cet égard toute décision que ces lecteurs viendraient à prendre relativement à une éventuelle opération d’achat ou de vente, sont sous la responsabilité exclusive des lecteurs, qui le reconnaissent et l’acceptent préalablement à leur lecture.

 

Related Posts