Ce site web utilise des cookies pour un meilleur service. En utilisant ce site, vous acceptez leur utilisation.

TradingDAX30 : Dernière ligne droite !

La dernière ligne droite de la semaine promet d’être agitée ! Plusieurs dossiers majeurs se chevauchent pour la séance boursière du vendredi 24 août. Nous devrions les retrouver pour la plupart la semaine prochaine. Pour rappel, des négociations sont en cours depuis aujourd’hui entre les Etats-Unis et la Chine pour limiter les conséquences de la guerre commerciale lancée par Donald Trump. Ce dernier avait évoqué “ne pas s’attendre à grand-chose” à ce sujet. La rencontre...
1 année ago182815 min

La dernière ligne droite de la semaine promet d’être agitée ! Plusieurs dossiers majeurs se chevauchent pour la séance boursière du vendredi 24 août. Nous devrions les retrouver pour la plupart la semaine prochaine. Pour rappel, des négociations sont en cours depuis aujourd’hui entre les Etats-Unis et la Chine pour limiter les conséquences de la guerre commerciale lancée par Donald Trump. Ce dernier avait évoqué “ne pas s’attendre à grand-chose” à ce sujet. La rencontre prendra fin demain, laissant craindre un nouveau recul des indices boursiers occidentaux en cas d’échec. Pour l’heure, les investisseurs se montrent extrêmement prudents sur ces paniers d’actions. Et pour cause, malgré les discussions entre les deux géants mondiaux, Washington et Pékin ont comme prévu mis en place des droits de douane de 25% sur 16 milliards de dollars de marchandises. Cette tranche de 25% porte désormais sur 50 milliards de dollars de produits chinois exportés vers les Etats-Unis.

 

Plus important encore, ce nouveau chapitre de la guerre commerciale devrait se poursuivre en septembre. En cas d’échec des négociations, les Etats-Unis tacleraient alors pour 200 milliards de dollars d’importations chinoises. Naturellement, Pékin continuerait de rendre coup pour coup en rehaussant à son tour pour des montants équivalents les importations américaines. Un chiffre m’a particulièrement intéressé aujourd’hui : le commerce mondial serait ralenti de 0,5% pour chaque tranche de 100 milliards de dollars d’importations visée par ces nouveaux frais douaniers. Cette indication permet de mieux comprendre les craintes de plusieurs institutions majeures. En particulier les banques centrales américaine et européenne qui se sont dites “inquiètes” ces derniers heures quant aux conséquences de cette guerre commerciale, via les traditionnelles publications de leurs “minutes” (les compte-rendus de leurs dernières réunions de politique monétaire). Au-delà de la croissance menacée pour le commerce mondial, la Fed et la BCE craignent évidemment que les ménages modestes et moyens des deux bords de l’Atlantique paient le prix cher de ces hausses de frais douaniers.

 

A cela s’ajoutent deux autres dossiers, justifiant la prudence des investisseurs ce jeudi. Tout d’abord, deux proches de Donald Trump ont été condamnés par la justice américaine. Paul Manafort (ancien directeur de campagne de Trump) et Michael Cohen (son ancien avocat personnel) ont en effet été sanctionnés mardi. Je ne vais pas rentrer dans le détail de leurs condamnations ; je vous invite à consulter ci-dessous les sources de l’article. Ce qui m’intéresse, comme beaucoup d’investisseurs, c’est le fait que l’étau se resserre autour de Trump. Les cadres démocrates ne peuvent pas pour le moment chercher à le destituer, bien que ces deux condamnations tournent en boucle sur les médias américains, ajoutant de la confusion au sein de l’opinion publique. Dans trois mois, les élections de mi-mandat seront décisives : si elles sont remportées par les Démocrates, ce risque “‘d’impeachment” (destitution) sera nettement rehaussé. La procédure serait longue et complexe mais promet, le cas échéant, d’agiter les marchés boursiers. Trump a d’ailleurs assuré que Wall Street s’effondrerait si cette procédure était menée jusqu’à son terme. Ces élections viennent donc de gagner fortement en importance pour les investisseurs et j’aurai l’occasion d’y revenir en temps voulus.

 

A cela s’ajoute l’ouverture, aujourd’hui, du symposium de Jackson Hole. Comme évoqué lors de mes précédentes séances en direct, c’est un rendez-vous annuel qui réunit les principaux banquiers centraux mondiaux dans le Wyoming. Depuis les déclarations de Trump à Reuters, l’intervention du Président de la Fed (Jerome Powell) promet d’être particulièrement suivie par les opérateurs boursiers. Ce dernier prendra la parole demain à 16h00, heure française. Je lance donc un appel à la prudence de 15h30 à 17h00. A titre personnel, je n’aurai donc aucune opération ouverte sur les indices occidentaux durant cette tranche horaire. Et comme tous les vendredis, je chercherai uniquement à investir en Scalping sur le DAX30, de sorte à éviter de rester en overnight ce week-end, compte tenu des actualités majeures et déstabilisatrices qui s’enchaînent d’une séance à l’autre. Comme d’habitude, l’idée est d’esquiver le risque de gap d’ouverture sur les indices, lundi matin à 8h00. Enfin, je vous donne évidemment rendez-vous ce jeudi soir à 19h15 pour un nouveau point de marché en direct. Il sera largement dominé par les sujets évoqués ici et leurs conséquences boursières.

DAX30 : représentation en unité de temps H4 (Heikin Ashi)

 

Point technique :

Vous l’avez compris, la trame est très agitée et invite fortement à la prudence. Celle-ci se traduit dans mon cas par de faibles volumes injectés sur le DAX30, pour la séance de demain, et uniquement via des opérations de Scalping (entre 5 et 10 points d’amplitude). Puisque le DAX30 a peu évolué ces dernières séances, ma frontière technique reste fixée sur les 12 390 points (61,8% de Retracement de Fibonacci de moyen terme). Autrement dit, mes opérations ouvertes demain (en dehors de l’appel à la prudence de 15h30 à 17h00) seront toutes prises à la hausse au-dessus de ce niveau, et particulièrement au-dessus de la résistance psychologique des 12 400 points. Et inversement : je ne travaillerai qu’à la baisse sous les 12 390 points, et particulièrement sous le support psychologique des 12 300 points s’il venait à rompre. En H4, on voit très nettement que la représentation du prix sous forme d’Heikin Ashi, présente une succession de Doji et de Pin Bars, caractéristiques de l’hésitation et de la prudence des investisseurs.

 

Aucune tendance nette ne se dégage depuis l’après-midi du 21 août. Je vous invite donc à être extrêmement prudent sur les indices occidentaux demain, comme moi. Il y aura beaucoup de sujets majeurs à surveiller. Dans ce contexte, deux niveaux-clés seront déterminants de mon point de vue pour sortir une bonne fois pour toute de cette zone d’hésitation autour des 12 390 points : la résistance technique des 12 485 points (et par extension la résistance psychologique des 12 500) et le support des 12 250 points. Chercher à viser dès ce soir, ou dès demain matin, l’un de ces niveaux (donc en sortant du cadre du Scalping) me parait suicidaire : c’est clairement du pile ou face. D’où mon approche prudente et court-termiste : Scalping, Scalping et Scalping !

 

Niveaux techniques en H4 :

  • Résistance 2 : 12 575
  • Résistance 1 : 12 485
  • Frontière technique : 12 390
  • Support 1 : 12 300
  • Support 2 : 12 250

 

Pour aller plus loin :

 

Dorian Abadie
Directeur Trading FWA

 

Article rédigé le jeudi 23 août 2018.

 

Disclaimer :

FWA informe les participants que les informations contenues dans cet article ne constituent pas, en aucune manière, une sollicitation ou incitation à acheter ou vendre des produits financiers. Toute utilisation par les participants des informations contenues dans cet article, et à cet égard toute décision que ces lecteurs viendraient à prendre relativement à une éventuelle opération d’achat ou de vente, sont sous la responsabilité exclusive des lecteurs, qui le reconnaissent et l’acceptent préalablement à leur lecture.

Related Posts