Ce site web utilise des cookies pour un meilleur service. En utilisant ce site, vous acceptez leur utilisation.

TradingGuerre commerciale : Round 1

Mise à jour du contexte boursier Ce vendredi 6 juillet est marqué par deux évènements majeurs pour les investisseurs. Tout d’abord, le premier volet des nouveaux tarifs douaniers américains s’abat sur la Chine. Washington applique depuis ce matin des taxes de 25% sur 34 milliards de dollars de produits en provenance de Chine. Ces nouvelles conditions concernent 818 produits, notamment dans le secteur automobile et aéronautique. Dans la foulée, Pékin a répondu. Comme indiqué précédemment,...
1 année ago13667 min

Mise à jour du contexte boursier

Ce vendredi 6 juillet est marqué par deux évènements majeurs pour les investisseurs. Tout d’abord, le premier volet des nouveaux tarifs douaniers américains s’abat sur la Chine. Washington applique depuis ce matin des taxes de 25% sur 34 milliards de dollars de produits en provenance de Chine. Ces nouvelles conditions concernent 818 produits, notamment dans le secteur automobile et aéronautique. Dans la foulée, Pékin a répondu. Comme indiqué précédemment, les autorités chinoises avaient déjà annoncé qu’elles mettraient en place une réponse similaire dans les plus brefs délais. Selon le China Daily, deux heures après l’entrée en vigueur des sanctions américaines, Pékin a répliqué sur 545 produits, pour une valeur similaire (34 milliards de dollars).

 

La guerre commerciale est donc officiellement lancée, avec son lot de craintes quant à un possible ralentissement économique au niveau mondial. D’une semaine à l’autre, le contexte général s’intensifie et je vous invite fortement à surveiller ce week-end les médias financiers et les surenchères de Donald Trump. En effet, le Président américain promet d’aller beaucoup plus loin dans cette logique de hausse des tarifs douaniers sur les importations chinoises. Selon l’intéressé, plus de 500 milliards de dollars de marchandises seront visées dans les mois à venir. En d’autres termes … la quasi-totalité des importations chinoises vers les États-Unis.

 

Ce premier round de la guerre commerciale intervient peu après la publication du compte-rendu de la dernière réunion du FOMC (l’organe décisionnel de la banque centrale américaine s’est réuni les 12 et 13 juin derniers). Selon ses membres, l’économie américaine apparaît comme solide, justifiant la deuxième hausse des taux de cette année. Pour autant, la Fed se montre inquiète quant à un scénario de guerre commerciale généralisée, malgré de “bons” fondamentaux économiques aux États-Unis. Mais l’attention des investisseurs est déjà braquée sur le deuxième grand événement de cette semaine : le rendez-vous de 14h30 !

 

Comme tous les vendredis, je chercherai à sortir toutes mes opérations ouvertes sur les indices avant la clôture de Wall Street. A cet appel à la prudence habituel s’en ajoute un autre, valable aujourd’hui de 14h à 15h30. En effet, tous les premiers vendredis de chaque mois, les traditionnelles “NFP” sont dévoilées (autrement dit : les créations de postes dans le secteur non agricole américain). Tant sur les indices occidentaux que sur le dollar américain, la volatilité devrait être assez forte entre 14h30 et 15h30. Le marché table globalement sur 200 000 créations de postes en juin, suite au précédent et bon résultat du mois de mai : 223 000 créations. Comme les membres des séances de 19h15 le savent bien : le vendredi est la séance où j’investis le moins traditionnellement et où je privilégie les opérations de Scalping à celles de Day Trading. Et ce, afin d’être certain de ne pas rester exposé le temps du week-end sur les indices. Un seul maître-mot donc pour cet après-midi : prudence !

 

Je vous invite à reprendre l’enregistrement de la séance d’hier soir pour la mise à jour technique et je l’espère, prudente, de ce vendredi !

 

Article rédigé le vendredi 6 juillet 2018.

 

Dorian Abadie
Directeur Trading FWA

 

Disclaimer :

FWA informe les participants que les informations contenues dans cet article ne constituent pas, en aucune manière, une sollicitation ou incitation à acheter ou vendre des produits financiers. Toute utilisation par les participants des informations contenues dans cet article, et à cet égard toute décision que ces lecteurs viendraient à prendre relativement à une éventuelle opération d’achat ou de vente, sont sous la responsabilité exclusive des lecteurs, qui le reconnaissent et l’acceptent préalablement à leur lecture.

 

Related Posts