Ce site web utilise des cookies pour un meilleur service. En utilisant ce site, vous acceptez leur utilisation.

TradingNouveau bras de fer

L’analyse d’aujourd’hui porte sur les séances du 3 et 4 octobre 2018. Lundi, les Etats-Unis et le Canada ont fini par trouver un compromis autour des négociations commerciales, déjà évoquées ici. De quoi redonner un peu de confiance aux investisseurs, juste avant l’expiration de l’ultimatum défini par Donald Trump. Suite aux négociations entre Washington et Mexico, un nouvel accord commercial régissant les relations économiques entre les trois voisins Nord-Américains a donc été trouvé. Et ce...
11 mois ago115712 min

L’analyse d’aujourd’hui porte sur les séances du 3 et 4 octobre 2018. Lundi, les Etats-Unis et le Canada ont fini par trouver un compromis autour des négociations commerciales, déjà évoquées ici. De quoi redonner un peu de confiance aux investisseurs, juste avant l’expiration de l’ultimatum défini par Donald Trump. Suite aux négociations entre Washington et Mexico, un nouvel accord commercial régissant les relations économiques entre les trois voisins Nord-Américains a donc été trouvé. Et ce n’était pas gagné ! Pour autant, le dossier majeur de la guerre commerciale est loin d’être terminé comme vous le savez bien. Plus largement, les tensions entre la Chine et les Etats-Unis restent très fortes : Pékin a en effet annoncé avoir écarté un navire de guerre US qui se trouvait trop près d’un site dédié à sa marine, dans le Sud de la mer de Chine.

 

Fait intéressant, ce nouvel accord commercial prévoit notamment d’écarter certains produits chinois en dehors du “nouvel” Alena. Preuve, s’il le fallait, de la détermination de l’administration américaine face à Pékin. Le texte prévoit d’ailleurs que ses signataires doivent donner un préavis de trois mois s’ils souhaitent avoir des négociations commerciales avec une “économie non marchande”. Facilement, on peut identifier la Chine derrière cette formule. Le répit de lundi fut donc de courte durée, tant les regards sont désormais braqués sur la situation italienne. Avant que ne soient dévoilés les chiffres de l’emploi américain vendredi, ce dossier devrait continuer d’empoisonner en partie les attentes des opérateurs boursiers. Un véritable bras de fer se joue actuellement entre l’Union européenne qui a mis en garde l’Italie quant à son objectif de déficit budgétaire. Signe des inquiétudes, l’emprunt italien à 10 ans évolue actuellement autour de 3,45%, soit son plus haut niveau depuis le 1er janvier. Pour le moment, les inquiétudes provoquées par la coalition antisystème italienne semblent donc dominer le marché, devant le sujet de la guerre commerciale.

 

A ce stade, le gouvernement italien confirme qu’il ne renoncera pas à son objectif de déficit budgétaire fixé à 2,4% du PIB mais exclut à nouveau une possible sortie de l’UE et de la zone euro. Toute déclaration contraire dans les prochains jours provoquerait un nouveau biais baissier sur l’euro et les indices européens. Le responsable des questions économiques de la Ligue du Nord (les nationalistes de la coalition) a d’ailleurs assuré que l’Italie irait mieux en revenant à une monnaie nationale. Ce scénario serait évidemment perçu comme une catastrophe aux yeux des opérateurs boursiers mais il constitue surtout une excellente menace de Rôme, face à Bruxelles, dans le bras de fer qui se joue actuellement. C’est donc le retour des risques qui domine sur le marché, sans qu’aucune tendance boursière claire ne se distingue à court terme. Nous aurons d’ailleurs l’occasion de voir tout cela ensemble ce soir lors du prochain point de marché en direct, à partir de 19h15.

Brent : représentation en unité de temps mensuelle (Heikin Ashi)

Suivi des scénarios de Trading présentés ces derniers jours

 

Point technique :

Faute de signaux clairs ce mardi sur le DAX30 et EURUSD, je souhaite revenir sur le dernier gros trade en date que je suivais. La configuration haussière présentée mardi dernier sur le Brent est désormais terminée, depuis quelques minutes. Le Take Profit présenté en séance et via cette analyse a été touché cet après-midi sur les 84,60$ (voir l’historique ci-dessus). Actuellement, je n’ai donc plus aucune opération ouverte sur ce marché. J’ai simplement replacé exactement le même trade, sous forme de Buy Limit, avec deux fois moins de volume. Pour le moment, je ne souhaite pas travailler sous la forme d’un nouveau Buy Stop, tant que je ne vois pas les cotations se stabiliser durablement au-dessus des 85$.

 

Dans le cas présent, je cherche juste à replacer mes Buy Limit et à ne pas anticiper de nouvelles accélérations haussières pour préserver mes récents gains (qui sont venus largement contrebalancer le Stop Loss indiqué via ma précédente analyse sur le DAX30). Malgré tout, mon objectif le plus clair en cas de nouvelle accélération haussière dans les prochains jours (qui mériterait alors que je présente en séance un nouveau Buy Stop) serait fixé sur les 89,60$. Autrement dit, 40 centimes sous la prochaine résistance psychologique majeure (90,00$). Je continue, comme beaucoup le savent, de tabler sur un baril au-delà des 100$ pour le premier trimestre 2019. Pour l’heure, je prends donc simplement mes gains et je quitte temporairement ce marché en attendant qu’il se stabilise.

 

Niveaux techniques en unité mensuelle :

  • Résistance 3 : 90,00$
  • Résistance 2 : 85,00$
  • Résistance 1 : 82,00$
  • Frontière technique : 80,00$
  • Support 1 : 75,00$
  • Support 2 : 71,55$
  • Support 3 : 70,00$

 

Pour aller plus loin :

 

Dorian Abadie
Directeur Trading FWA

 

Article rédigé le mardi 2 octobre 2018.

 

Disclaimer :

FWA informe les participants que les informations contenues dans cet article ne constituent pas, en aucune manière, une sollicitation ou incitation à acheter ou vendre des produits financiers. Toute utilisation par les participants des informations contenues dans cet article, et à cet égard toute décision que ces lecteurs viendraient à prendre relativement à une éventuelle opération d’achat ou de vente, sont sous la responsabilité exclusive des lecteurs, qui le reconnaissent et l’acceptent préalablement à leur lecture.

Related Posts