Ce site web utilise des cookies pour un meilleur service. En utilisant ce site, vous acceptez leur utilisation.

TradingTRAHISON ?

L’analyse d’aujourd’hui porte sur la séance du vendredi 7 septembre. Les indices boursiers, et notamment le DAX30, ont fortement baissé ces dernières heures, comme prévu dans mon dernier point de marché en direct. Dans la foulée, j’indiquais via ma précédente analyse les grands enjeux du moment, et surtout les inquiétudes des investisseurs. Je ne vais pas revenir aujourd’hui sur ces différents éléments, mais simplement sur les nouvelles informations qui ont été diffusées depuis la publication...
1 année ago138116 min

L’analyse d’aujourd’hui porte sur la séance du vendredi 7 septembre. Les indices boursiers, et notamment le DAX30, ont fortement baissé ces dernières heures, comme prévu dans mon dernier point de marché en direct. Dans la foulée, j’indiquais via ma précédente analyse les grands enjeux du moment, et surtout les inquiétudes des investisseurs. Je ne vais pas revenir aujourd’hui sur ces différents éléments, mais simplement sur les nouvelles informations qui ont été diffusées depuis la publication de ces différents contenus. Tout d’abord, la politique intérieure des Etats-Unis est clairement de retour dans l’esprit des opérateurs boursiers. Les médias américains tournent en boucle sur une affaire qui pourrait déstabiliser Donald Trump et son électorat, à une soixante de jours des élections de mi-mandat. Mercredi 5 septembre, le New York Times a publié une tribune anonyme rédigée par un haut membre de l’administration Trump.

 

Selon cette source, plusieurs cadres de l’administration se seraient investis d’une mission de “résistance” contre Donald Trump, visant à ralentir, éviter voire contrecarrer certaines décisions du locataire de la Maison Blanche. Le Président américain et son équipe ont lancé une contre-attaque ces dernières heures contre le New York Times et cette pratique, rare, de diffuser une interview anonyme. Une véritable chasse aux sorcières est lancée à Washington pour découvrir qui est cette taupe. Comme d’habitude, je vous invite à lire les sources en fin d’article pour creuser la question. Toujours est-il que les investisseurs ont horreur de l’instabilité politique et cette situation ne fait qu’aggraver un contexte déjà largement chargé et déstabilisateur : guerre commerciale, risque sur les pays émergents, tensions géopolitiques …  En parallèle, une autre information en provenance des Etats-Unis a fortement attiré l’attention des opérateurs boursiers ces dernières heures. Le Congrès américain a auditionné mercredi Jack Dorsey (le patron de Twitter) et Sheryl Sandberg (la directrice des opérations de Facebook). Plus largement, les géants de la tech américaine (les fameux “GAFA”) sont dans le collimateur de Washington.

Tweet de Donald Trump en réaction à l’article du New York Times : “TRAHISON ?”

 

Des choses très différentes leur sont reprochés. Essentiellement un manque de transparence sur la liberté d’expression, des manipulations lors dans la campagne présidentielle de 2016, et une censure supposée contre les contenus de personnalités de la droite américaine, pour les réseaux sociaux. Côté Amazon, les responsables politiques accusent le mastodonte de sous-payer ses salariés. Plus largement, la position ultra-dominante de ces plateformes est également visée. Cette offensive semble clairement menée par la droite américaine, et en particulier par la Maison Blanche. Le début de la période électorale liée aux élections de mi-mandat vient tout juste de commencer et le moins que l’on puisse dire, c’est que les prochaines semaines promettent d’être très tendues ! Concernant ce deuxième sujet, il a notamment provoqué une baisse marquée du Nasdaq mercredi et jeudi, dans le sillage de Twitter et de Facebook. Les investisseurs craignent une régulation renforcée du secteur des tech. Par contagion, les indices européens ont été influencés par ce tacle baissier.

 

Rappelons que dans les prochaines heures, plusieurs éléments seront à surveiller, en plus des développements des dossiers évoqués mardi et aujourd’hui. Tout d’abord, le calendrier économique reprendra un tout petit peu ses droits via la publication de la croissance européenne pour le deuxième trimestre 2018 à 11h00, suivie des traditionnelles créations de postes dans le secteur non-agricole américain (les habituelles “NFP”) à 14h30. Mais comme ces derniers jours, je pense que le contexte général dominera le marché. Je chercherai surtout à surveiller la reprise des négociations entre le Canada et les Etats-Unis, et les décisions américaines sur le front commercial chinois, suite à la fin de la période de consultation sur de nouvelles taxes douanières visant Pékin. Si Trump annonce que les droits de douane passent à 25% sur les 200 milliards de dollars d’importations chinoises évoquées jusqu’à présent, je m’attends à un maintien de la pression baissière sur les indices occidentaux. Et encore une fois, la réponse chinoise ne tarderait pas à se manifester !

DAX30 : représentation en unité de temps H4 (Heikin Ashi)

 

Point technique :

Jeudi soir, je vous présentais les mises à jour importantes qui vont me servir pour investir sur le DAX30 en cette dernière séance de la semaine. Puisque les différents objectifs à la baisse ont tous été rompus ces dernières heures, dont les niveaux extrêmes des Retracements de Fibonacci, nous les avons mis à jour ensemble. Désormais, ils sont placés entre le plus bas du 26 mars et le plus haut du 22 mai. De même, la frontière technique fixée sur la zone 12 275 / 12 310 points a également été abaissée lors du dernier live, pour tenir compte des récents mouvements. Désormais, la zone entre le niveau psychologique des 12 000 points et le niveau technique des 12 050 points me sert de frontière. A nouveau, je ne prendrai donc que des opérations baissières sous les 12 000 points. En cas de retour au-dessus des 12 050, je ne ferai rien (notamment si de bonnes NFP provoquent un petit rebond du DAX30).

 

Comme ces derniers jours, je ne prendrai aucune opération en matinée : j’attendrai le début de l’après-midi pour entrer en position, au plus tôt. Tous les vendredis, mes seules opérations de Trading sont ouvertes à très court terme (Scalping), aucune ne l’est en Day Trading. Et ce, de sorte à éviter de rester en overnight le temps du week-end (risque de gap d’ouverture le lundi suivant). Plus que jamais, je vais donc travailler de manière prudente ce vendredi, pour respecter ces différents éléments. Les dernières séances ont été particulièrement bonnes, en respectant simplement ce qui était présenté lors de mes lives et analyses, donc je ne crains pas une absence de Trading sur le DAX30 ce vendredi en cas de retour dès les premières heures du DAX30 au-dessus des 12 050 points. Mieux vaut rester dans ce cas, à l’écart des marchés. En effet, un petit rebond technique peut se justifier mais pas (pour le moment en tous cas) un violent retour haussier, compte tenu du contexte très lourd et que vous connaissez bien désormais.

  

Niveaux techniques en H4 :

  • Résistance 3 : 12 245
  • Résistance 2 : 12 175
  • Résistance 1 : 12 110
  • Frontière technique : 12 000 / 12 050
  • Support 1 : 11 895
  • Support 2 : 11 800
  • Support 3 : 11 765

 

Pour aller plus loin :

 

Dorian Abadie
Directeur Trading FWA

 

Article rédigé le jeudi 6 septembre 2018.

 

Disclaimer :

FWA informe les participants que les informations contenues dans cet article ne constituent pas, en aucune manière, une sollicitation ou incitation à acheter ou vendre des produits financiers. Toute utilisation par les participants des informations contenues dans cet article, et à cet égard toute décision que ces lecteurs viendraient à prendre relativement à une éventuelle opération d’achat ou de vente, sont sous la responsabilité exclusive des lecteurs, qui le reconnaissent et l’acceptent préalablement à leur lecture.

Related Posts