Ce site web utilise des cookies pour un meilleur service. En utilisant ce site, vous acceptez leur utilisation.

TradingDAX30 : La guerre est déclarée !

2 années ago150613 min

Nous traversons une période calme au niveau du calendrier économique. Les investisseurs ne semblent préoccupés que par un seul sujet, déjà couvert lors des points de marché habituels : la guerre commerciale menée par Donald Trump. Nouvel élément en date, la Chambre des Représentants a validé lundi soir un projet de loi qui doit restreindre les investissements étrangers dans les entreprises américaines, en particulier dans les secteurs technologiques. Nous ne sommes plus sur le débat des hausses des frais douaniers imposés à certains produits européens et chinois mais sur une autre forme de protectionnisme économique. Même si Donald Trump a tenté de rassurer Pékin et les investisseurs, le timide rebond des indices n’a pas tenu bien longtemps. Autre élément de léger soutien : la hausse du prix de l’or noir, dans le cadre de la trame haussière que nous avions définie ensemble en séance pour le Brent, mardi soir.

 

Les investissements chinois réalisés aux Etats-Unis sont directement visés par cette nouvelle mesure, destinée notamment à éviter que certaines entreprises de haute technologie américaines ne soient contrôlées par des fonds chinois. Mais les conséquences de ces différentes actions touchent également les alliés historiques de Washington : nos pays européens. En synthèse, les investisseurs craignent que le commerce mondial soit globalement pénalisé et que les Européens se tournent de plus en plus vers l’Eurasie, au détriment des Etats-Unis. C’est le sujet que je vous invite, à nouveau, à surveiller de près en ce moment. Et ce, alors que les dirigeants de l’Union européenne se réuniront jeudi et vendredi.

 

Le thème central de cette rencontre devrait être l’immigration, suite aux récentes décisions italiennes en la matière. Malgré tout, je chercherai à surveiller les déclarations de Merkel et de Macron sur les récentes mesures américaines (sait-on jamais…). Les réactions chinoises sont moins évidentes d’accès et j’ai tendance à les récupérer sur les relais américains comme CNN ou Bloomberg. Pour le moment, il n’y a pas de réponse forte concernant la volonté de Trump de bloquer les investissements chinois dans certains domaines technologiques. Ce que l’on peut craindre (accentuant la baisse des indices mondiaux), serait une mesure symétrique de la part de Pékin, ou une nouvelle hausse des barrières douanières. Pour autant, le projet de loi américain semble surtout symbolique.

 

En effet, les investissements chinois aux Etats-Unis sont passés de 26,9 milliards de dollars en 2016 à 5,01 milliards en 2017. Et ce, alors que Washington a déjà commencé à taxer plusieurs produits importés de Chine, dont le montant commercial total s’élève à 50 milliards. Ces nouvelles sanctions douanières seront normalement élargies à plus de 400 milliards de dollars d’exportations chinoises dans les prochains mois. La nouvelle mesure serait donc symbolique en termes financiers et touche surtout au projet “Made in China 2025” de Pékin qui vise à faire du pays une puissance majeure dans les secteurs technologiques pour la prochaine décennie. Et pour l’heure, la Chine est bien sur largement plus dépendante des technologies américaines que l’inverse. Les Européens pourraient en profiter à moyen terme en attirant plus de commandes chinoises. Typiquement, Boeing perdrait des parts de marchés là où Airbus prospérerait grâce aux commandes de Pékin ? A voir !

 

Mais ce n’est pas le sujet. Les marchés mondiaux sont tellement corrélés que cette guerre commerciale valide d’une semaine à l’autre notre préférence baissière sur l’indice boursier allemand DAX30. Ces derniers jours, j’indiquais notamment en séance que les 12 280, 12 210 et 12 110 points étaient mes principaux objectifs à la vente. En parallèle de ce contexte chargé, je vais sortir du marché sur les indices entre 14h et 15h30 demain (jeudi 28 juin), puisque le PIB américain pour le premier trimestre sera publié à 14h30. C’est mon principal appel à la prudence pour cette semaine, et dans une moindre mesure vendredi de 10h00 à 11h30 (publication identique, côté britannique à 11h00). Et ce, en étant totalement liquide sur les indices avant ce week-end et la publication du PMI manufacturier chinois pour le mois de juin, dévoilé dans la nuit de vendredi à samedi.

 

Ce n’est pas le sujet de cette analyse mais je vous invite à consulter dans les sources ci-dessous les articles des Echos sur les armes dont dispose Pékin pour répondre à Washington (principalement l’arme monétaire et les obligations US qu’elle détient).

 

DAX30 : représentation en unité de temps quotidienne

 

Côté technique, je maintiens ma frontière technique comme on l’a vu ensemble mardi soir sur les 12 455 points. Autrement dit, j’attendrai que les 50,0% de Retracement de Fibonacci tracés en D1 (entre le plus bas du 26 mars et le plus haut du 22 mai) soient rompus pour ne plus travailler à la baisse sur le DAX30. La Moyenne Mobile Simple de période 200 reste très bien orientée, au-dessus des cotations, renforçant ma volonté baissière. Les récents objectifs indiqués en séance ont tous été atteints donc je vais limiter mon exposition (mes volumes) sur le marché. Je me méfie beaucoup du petit rebond haussier entamé aujourd’hui (mercredi 27 juin) et qui nous renvoie sur les 61,8% de Retracement de Fibonacci (au moment où j’écris ces quelques lignes). La baisse est violente, et tout nouvel acte belliqueux américain ou chinois aurait tendance à renforcer cette trame baissière. A court terme, seuls les 12 280 et 12 210 points continuent de m’intéresser véritablement, bien qu’ils aient largement été atteints aujourd’hui et annoncés ces derniers soirs en direct.

 

Article rédigé le mercredi 27 juin 2018.

 

Niveaux techniques en D1 :

  • Résistance 2 : 12 635
  • Résistance 1 : 12 500
  • Frontière technique : 12 455
  • Support 1 : 12 280
  • Support 2 : 12 200

 

Pour aller plus loin :

 

Dorian Abadie
Directeur Trading FWA

 

 

Disclaimer :

FWA informe les participants que les informations contenues dans cet article ne constituent pas, en aucune manière, une sollicitation ou incitation à acheter ou vendre des produits financiers. Toute utilisation par les participants des informations contenues dans cet article, et à cet égard toute décision que ces lecteurs viendraient à prendre relativement à une éventuelle opération d’achat ou de vente, sont sous la responsabilité exclusive des lecteurs, qui le reconnaissent et l’acceptent préalablement à leur lecture.