Ce site web utilise des cookies pour un meilleur service. En utilisant ce site, vous acceptez leur utilisation.

TradingTrump : la semaine de tous les dangers !

Les investisseurs sont restés dans l’attente ce mercredi, face au grand dossier de la guerre commerciale lancée par Donald Trump. Lundi, je vous indiquais que l’accord obtenu entre les Etats-Unis et le Mexique avait rassuré bon nombre d’opérateurs boursiers. Désormais, les regards sont tournés vers le Canada. En effet, de nouvelles négociations commerciales entre Washington et Ottawa ont débuté ce mercredi. La ministre canadienne des Affaires étrangères Chrystia Freeland est arrivée dans la capitale américaine,...
9 mois ago143013 min

Les investisseurs sont restés dans l’attente ce mercredi, face au grand dossier de la guerre commerciale lancée par Donald Trump. Lundi, je vous indiquais que l’accord obtenu entre les Etats-Unis et le Mexique avait rassuré bon nombre d’opérateurs boursiers. Désormais, les regards sont tournés vers le Canada. En effet, de nouvelles négociations commerciales entre Washington et Ottawa ont débuté ce mercredi. La ministre canadienne des Affaires étrangères Chrystia Freeland est arrivée dans la capitale américaine, suite à l’accord obtenu en début de semaine. Jusqu’à présent, le Canada restait volontairement à l’écart des négociations entre Américains et Mexicains, ne souhaitant entrer en jeu qu’après ces négociations bilatérales. Si le gouvernement de Justin Trudeau valide un accord avec ses deux voisins, la mort de l’Alena serait officialisée, comme indiqué dans la précédente analyse sur le sujet.

 

Or, la situation n’est pas si simple pour Donald Trump, malgré les commentaires très positifs qu’il a récemment émis suite à l’accord obtenu avec le Mexique. En effet, le locataire de la Maison Blanche cherche surtout à obtenir une victoire politique avant les élections de mi-mandat (en novembre prochain). Une victoire du camp démocrate pourrait relancer le dossier complexe de sa destitution.  Or, le processus de ratification par le Congrès américain du nouvel accord commercial peut prendre jusqu’à 90 jours et force donc Donald Trump à déposer son projet avant la fin de cette semaine. Et ce, dans l’espoir qu’un compromis entre les trois puissances économiques soit validé avant les élections pour qu’il puisse brandir la mort de l’Alena comme une grande victoire politique. Ce calendrier précis est d’autant plus important que la majorité républicaine dont est issu Trump a indiqué qu’elle refuserait tout texte excluant le Canada.

 

Le Président américain a d’ailleurs menacé Ottawa. En cas d’échec des négociations, il promet “d’imposer des droits de douanes sur les voitures importées du Canada”. Pas de quoi effrayer l’équipe Trudeau dans la mesure où la majorité de ces importations sont fabriquées pour le compte de General Motors, Chrysler et Ford… Toujours dans le registre de la guerre commerciale, les investisseurs semblent s’intéresser petit à petit (et à nouveau) au front sino-américain. En effet, les consultations ouvertes aux Etats-Unis visant à taxer pour 200 milliards de dollars supplémentaires d’importations chinoises doivent se terminer au plus tard le 5 septembre prochain. Une date qui approche à grands pas, évidemment. Si la menace est exécutée, la Chine répondra dans les mêmes proportions, comme elle l’a montré ces dernières semaines. La conséquence boursière est assez simple à prévoir. Nous assisterions alors à un nouveau biais baissier sur les grands indices occidentaux, à l’image de ceux que l’on a analysés ensemble en juillet. Ce contexte attentiste a d’ailleurs éclipsé ce mercredi la croissance américaine (pour le deuxième trimestre) revue à la hausse à 4,2% en rythme annualisé, soit le meilleur résultat en près de quatre ans (contre 4,1% en première estimation).

 

DAX30 : représentation en unité de temps H4 (Heikin Ashi)

DAX30 : Suivi des scénarios de Trading présentés ces derniers jours

 

Point technique :

Je continue de défendre pour les séances de jeudi et vendredi exactement la même approche que celle présentée lors de mes dernières analyses et wébinaires en direct. Je ne prendrai aucune opération en matinée, préférant rentrer sur le marché en début d’après-midi, au plus tôt. Et ce, uniquement sur des opérations de Scalping et de Day Trading à la hausse sur l’indice allemand, comme en témoigne d’une séance à l’autre mon historique de performance présenté. Ces opérations ne peuvent être prises, de mon point de vue, qu’au-dessus de la frontière technique des 12 400 points. Si ce support-clé (38,2% de Retracement de Fibonacci de moyen terme) est rompu, je ne rentrerai pas à la baisse. Autrement dit, je sortirai totalement du marché. J’exclus d’ici vendredi soir de travailler sous ce niveau. “Ne pas trader, c’est aussi trader !”

 

Par précaution, j’exclus deux zones. La première est technique : je ne traderai pas le DAX30 entre 12 575 et 12 600 points, autrement dit en cas de test de la résistance des 12 585 points (61,8% de Retracement de Fibonacci de moyen terme). Ce niveau continue de freiner toutes les velléités haussières des investisseurs. Si ce n’est pas déjà fait, je vous invite fortement à regarder mon live de mardi soir pour plus de précisions. Autre zone de prudence, cette fois-ci horaire : je sortirai totalement mes opérations ouvertes sur indices avant 22h FR jeudi. Et pour cause, la Chine publiera dans le courant de la nuit de jeudi à vendredi (à 3h00) son PMI manufacturier pour le mois d’août. Là aussi, je reviens plus en détail sur ce risque de gap d’ouverture via le live crucial de mardi dernier (ci-dessus).

    

Niveaux techniques en H4 :

  • Résistance 2 : 12 585
  • Résistance 1 : 12 490
  • Frontière technique : 12 400
  • Support 1 : 12 285
  • Support 2 : 12 235

 

Pour aller plus loin :

 

Dorian Abadie
Directeur Trading FWA

 

Article rédigé le mercredi 29 août 2018.

 

Disclaimer :

FWA informe les participants que les informations contenues dans cet article ne constituent pas, en aucune manière, une sollicitation ou incitation à acheter ou vendre des produits financiers. Toute utilisation par les participants des informations contenues dans cet article, et à cet égard toute décision que ces lecteurs viendraient à prendre relativement à une éventuelle opération d’achat ou de vente, sont sous la responsabilité exclusive des lecteurs, qui le reconnaissent et l’acceptent préalablement à leur lecture.

Related Posts