Ce site web utilise des cookies pour un meilleur service. En utilisant ce site, vous acceptez leur utilisation.

Marketing relationnelFaites tomber les obstacles de votre carrière en marketing relationnel !

Armé(e) des 7 conseils dont vous avez pris connaissance en lisant scrupuleusement le précédent article, vous entamez votre carrière en marketing relationnel avec la tête haute et le regard confiant. Avant que vous ne puissiez vous réjouir, vous commencez à apercevoir au loin, sur votre chemin, des obstacles de formes et de tailles variées. Vous plissez les yeux en vous grattant le menton, tentant de les définir et de les comprendre afin de pouvoir les...
4 mois ago45418 min

Armé(e) des 7 conseils dont vous avez pris connaissance en lisant scrupuleusement le précédent article, vous entamez votre carrière en marketing relationnel avec la tête haute et le regard confiant. Avant que vous ne puissiez vous réjouir, vous commencez à apercevoir au loin, sur votre chemin, des obstacles de formes et de tailles variées. Vous plissez les yeux en vous grattant le menton, tentant de les définir et de les comprendre afin de pouvoir les affronter et continuer votre avancée.

L’article que vous allez lire va vous permettre d’y voir plus clair à travers une liste des obstacles principaux que vous allez trouver sur votre route lors de votre carrière.

Obstacle numéro 1 : vos proches

Eh oui, volontairement ou non, dans la majorité des cas il se trouve que vos amis ou des membres de votre famille se dressent sur votre route. Ils ne vous mettent pas forcément des bâtons dans les roues mais ils vous déconseillent à demi-mots de continuer.

« Attention, ne va pas par là. Ce n’est pas une voie sure, on avait dit qu’il fallait privilégier la sécurité, tu t’en souviens ? Non et puis, seule une minorité de personnes parvient de l’autre côté. »

Ils vont probablement vous mettre en garde, invoquant des conversations douteuses sur votre avenir que vous avez pu avoir auparavant. Peut-être vont-ils vous dire que c’est une activité à faire à côté d’un vrai travail, et puis étant donné qu’ils n’ont pas lu notre guide, celui qui permet de différencier les tigres et les zèbres, il y a fort à parier qu’ils vous disent que vous êtes en danger quasi mortel, que votre âme va se faire aspirer et que vous ne les reverrez jamais !

Quoiqu’il en soit, ils font preuve d’une certaine bienveillance à votre égard et très souvent ils ignorent tout simplement les choses que vous souhaitez réellement obtenir, les raisons de votre choix, ou ils ne font pas autant confiance que vous à cette industrie qu’est le marketing relationnel.

À moins que vous ne soyez sous leur tutelle et qu’ils puissent décider de tous vos choix présents et futurs, discutez simplement avec eux : montrez-leur pourquoi c’est votre route et comment vous comptez la parcourir, ils vous laisseront passer.

Rappelez-leur également que ça pourrait aussi être leur route, pourquoi pas après tout.

Respirez un grand coup et continuez d’avancer. Il se peut qu’ils vous courent après en hurlant mais ça ne durera pas.

 

Obstacle numéro 2 : les médias

Qu’ils soient télévisés, en ligne, au format papier ou que vous puissiez les entendre s’exprimer à travers la bouche de parfaits inconnus, les médias sont un autre nid de poule sur l’autoroute de votre carrière en marketing relationnel. Surtout en France.

Alarmistes, mal informés, confus et obsolètes, ils tentent de vous décourager le plus possible afin que vous retourniez poliment chercher du travail dans le monde salarié ou faire les soldes. 

Ils tentent de vous énerver en vous dévoilant le salaire de certains patrons du CAC40 ou celui des ministres et des députés de votre pays, mais ils ignorent que vous êtes à un ou deux textos de vétérans du marketing relationnel qui gagnent autant.

Ils tentent de vous apeurer en disant que le fondateur de votre société est probablement planqué sur une île avec votre argent alors qu’il est au téléphone avec vous en ce moment-même, la voix enrouée par une nuit de productivité.

Ils tentent peut-être de vous démontrer que « c’est une escroquerie pyramidale extrêmement dangereuse » alors que vous combattez ces choses immondes au quotidien, passant au « détecteur de tigres » toutes les boites à rayures qui se trouvent sur votre passage. Oui, c’est encore une référence à un article qu’il fallait lire 😉

Pire encore, la majorité d’entre eux ne déverse sur votre journée qu’un flot de peurs, un sentiment d’angoisse qui vous dit que le monde est moche. Ce n’est qu’une des nombreuses facettes qui composent ce monde alors éteignez votre télévision, changez de source d’informations et continuez, un pas après l’autre.

Une fois ces deux obstacles dépassés, vous ne voyez pas ce qui pourrait vous freiner. Et pourtant, quelque chose qui vous ressemble se dresse sur votre route, quelque chose qui veut la même chose que vous.

 

Obstacle numéro 3 : vos collègues

Ce troisième obstacle ce sont vos propres collègues et là, c’est un choc que vous n’aviez pas anticipé.

Pourtant, comme dans toute activité professionnelle, il existe des collègues et comme tous les êtres humains, certains sont admirables et d’autres sont des abrutis finis, vous n’y pouvez rien. Vous devez vous armer de patience et d’intelligence relationnelle pour tenter d’esquiver ces personnes ou leur laisser le moins d’influence possible sur votre bien-être.

Rien ne doit perturber votre envie de continuer, rien n’est plus important que vos objectifs. Surtout si le fait de passer de belles journées remplies de rires et de joie est l’un de ces objectifs. Si vos collègues vous ennuient, vous méprisent, n’oubliez pas que vous êtes dans une très belle industrie ! Vous pouvez tout simplement changer de collègues, couper les ponts.

Vous n’êtes pas enfermé(e) dans un bureau, ni contraint(e) de vous y rendre régulièrement, vous êtes libre. Haussez les épaules, balayez d’un revers de main toutes ces poussières sur votre route, souriez et continuez votre avancée.

Le ciel est de plus en clair, cependant vous distinguez encore une ombre. Nous allons l’identifier pour vous, la voici !

 

Obstacle numéro 4 : la société que vous représentez

Comme dans toute relation, il arrive parfois que vous ne soyez pas toujours sur la même longueur d’onde avec l’autre partie et cela peut aussi se produire avec la société de marketing relationnel que vous représentez.

Divergences d’objectifs, de méthodes, d’éthiques, de valeurs, de RSI (petite blague pour les traders qui nous lisent). Ces divergences peuvent mener à un point de rupture.

Tentez de les corriger, de discuter si possible avec les équipes décisionnaires, de faire remonter certaines informations même si certaines sociétés de marketing relationnel sont tellement grandes que cette démarche est quasi impossible. Si vous cherchez bien, il existe toujours un moyen de se faire entendre ; soit par l’obtention de résultats, soit par différentes voies de communication.

Si vous n’êtes plus en phase avec la société que vous représentez, faites-le savoir.

Il en existe peut-être une autre qui vous correspond mieux, pensez-y avant de nourrir une rancœur injustifiée contre toute l’industrie du marketing relationnel… Un mauvais restaurant ne signifie pas que tous les restaurants sont mauvais !

Posez vous les bonnes questions, faites-vous entendre et avancez.

Vous y êtes presque, tous les obstacles que vous avez croisés ont été détruits, esquivés, enfoncés, balayés mais il en reste encore un. Courage, c’est le dernier, si vous parvenez à lui faire face plus rien ne pourra vous arrêter.

Cet obstacle c’est vous-même.

 

Obstacle numéro 5 : vous-même

Ou plutôt, la pire version de vous-même.

Vos peurs, vos doutes, vos insécurités, votre passé, votre flemmardise, votre manque d’ambition et de volonté, votre manque de professionnalisme ; toutes ces choses que vous avez pu garder doivent impérativement mourir là, tout de suite.

C’est la dernière chose qui vous empêche de vraiment réussir alors travaillez sur vous, travaillez « avec » vous.

Comprenez qu’en fait votre carrière de marketing relationnel ne repose que sur vous et vous-même et que le travail fait sur vous-même peut résoudre tout ce qui se dressera sur votre passage. Sauf le marché, le marché a toujours raison (encore une référence à nos amis traders).

 

 

C’est la fin de cet article ! Si vous ne devez retenir qu’une seule chose de tout ceci, retenez celle-ci : aucun obstacle n’est insurmontable, si vous avez l’ambition et la volonté de réussir en marketing relationnel, vous pouvez et vous allez réussir.

À très vite pour un prochain article.

 

 

Gaultier Hazoumé,
Entrepreneur et Responsable Marketing Relationnel FWA